Nous sommes en 2018.

Wallon et fier de l’être, Alain Joiret, de formation économiste, a bourlingué pendant 30 ans sur tous les continents et a ramené des épices de pays tels que la Bolivie, l’Inde, le Vietnam ou le Sri Lanka (l’Île aux épices). Gérant d’une PME liégeoise, il est surtout épicurien, fumeur de saumons, iconoclaste et cuisinier diplômé.

Une nouvelle passion lui tombe du ciel, comme si Lucifer lui avait soufflé à l’oreille la fameuse recette du NOM DI GIN. Sans grande connaissance dans ce domaine mais avec beaucoup de conviction et de ténacité, nous assistons en octobre 2018 à la résurrection de ce diabolique breuvage, le NOM DI GIN !!

​À la résurrection du Nom Di Gin

NOM DI GIN
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now